Chantesource Chorale mixte a capella Charbonnières les Bains

Le 21 novembre 2015

Concert d’automne le 21/11/2015

20150710_esquisse-affiche-texte

Tellement attendu et si vite passé ce concert du 21 novembre 2015 qu'il est encore dans la tête de chaque choriste.
Ce concert a d'ailleurs pris ce soir-là une dimension toute particulière puisqu'il est arrivé dans un contexte tragique où la barbarie s'est attaquée aux arts
Mais rien n'arrêtera la musique.
« Les arts et la culture portent en eux de profondes valeurs de liberté, de tolérance, de fraternité et tant d'autres encore…. » La Cité de la Voix de Vézelay.
Nous avons donc dédié ce concert aux victimes des attentats de Paris ainsi qu'à leurs familles et à leurs amis.
En première partie, Chantesource a proposé un voyage musical très éclectique :
Quelques rythmes dansants de l'hémisphère sud dont « Zangalewa » , appel irrésistible de la brousse africaine ;quelques tempos envoûtants de l'Amérique latine avec « Besame mucho »; une berceuse tzigane russe « Lluba » et  un chant  traditionnel indien apaisant « Evening rise ».
Puis ce fut le swing de deux gospels, « Medley Amen » et « Hallelujah »  de Léonard Cohen que Yannick, notre soliste, interpréta accompagné du chœur.
Il y eut aussi un moment où tous les cœurs chavirèrent avec « Barcarolle », musique de J. Offenbach. 
Place ensuite à la douceur des chansons françaises profanes avec une mention toute particulière à « Je reviens chez nous » dédiée à Jean Paul Micol, cofondateur de Chantesource.

Ensuite, ce fut le tour de nos invités, Les Cantouramiauds, 70 choristes venus de St Chamond qui enchantèrent le public par un programme varié « autour d'un piano ».
Parmi ce programme, le cantique de Jean Racine de Gabriel Fauré, justement accompagné au piano ; un hymne à la beauté de la terre, accompagné à la flûte « For the beauty of the earth »de J. Rutter.
Vint ensuite un rythme de jazz vocal  « Heaven is a wonderful place » ; puis un gospel suscitant un climat de recueillement et de paix ,en hommage aux victimes de la terreur sonna aussi dans l'église « Who knows but you Lord ».
Dans une harmonisation tout à fait originale et enlevée, un chant traditionnel africain « le lion est mort ce soir » qui reçut l'adhésion du public.
Pour terminer leur concert, un hymne à l'amour «  Quand on a que l'amour » de Jacques Brel, moment toujours empli d'émotion.

Grand moment de partage aussi que celui des deux chants communs « Tiébié poièm » et « Signore delle Cime »où les voix mêlées des cent dix choristes résonnèrent dans l'église.

Après le concert, nous avons partagé le pot de l'amitié dans une ambiance très festive et très sympathique, reprenant même des chants du concert.

Ce n'est qu'un au revoir …. car nous espérons recroiser bientôt les Cantouramiauds.. Aux Choralies de Vaison la Romaine cet été par exemple…

Un grand merci à nos deux chefs de chœur Marie Noëlle Rolland et Michel Thomas pour leur dynamisme dans la direction de ce concert.
Merci aussi à tous les choristes et au public venu partager ce moment qui ce soir-là a été plus qu'un divertissement musical, eu égard aux évènements tragiques du 13 novembre 2015.

 

Joëlle Morange


Les photos

Recevoir les informations

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités et les infos

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.